Journée d’Etude « La Musique et les Sciences Sociales : recherches émergentes » - EHESS

VENDREDI 8 AVRIL 2016
Salle M. & D. Lombard 96, Boulevard Raspail 75006 Paris

PRÉSENTATION

Pour la huitième année consécutive, cette journée d’étude se propose de réunir des étudiants de master et de doctorat dont le travail de recherche se centre sur la musique pensée dans une perspective interdisciplinaire (musicologie, sciences sociales, histoire, esthétique, etc.). L’accent est mis sur les aspects épistémologiques et méthodologiques de la construction de l’objet « musique ». Cette journée a été conçue dans le but d’accompagner les recherches menées par les participants dans le cadre de la préparation de leur mémoire, en proposant l’intervention orale comme exercice. Il s’agit de mettre à l’épreuve les outils méthodologiques, les pistes réflexives et les argumentations, en profitant de la spécificité formelle d’une journée d’étude scientifique. Pour la première fois, elle permettra aussi, au travers de l’intervention du collectif ASCIDIACEA, de faire le lien entre les recherches scientifiques et les recherches artistiques que mènent conjointement de nombreux étudiants du master Musique.

Au cours d’un atelier préparatoire d’une demi-journée (le 8 mars 2016), nous avons soumis aux étudiants des thèmes de réflexion avec lesquels ils ont interrogé leur objet de recherche. Les groupes de travail de l’atelier, composés de trois ou quatre intervenants réunis autour d’axes de recherche communs, constituent les panels à venir de la journée. Durant l’atelier, les participants ont été amenés à confronter leurs démarches disciplinaires, leurs terrains et leurs méthodologies.

L’événement se conforme au format classique d’une journée d’étude universitaire : chaque panel, composé de trois ou quatre communications, est suivi d’une synthèse et d’une discussion finale modérées par un intervenant spécialiste des problématiques soulevées au sein de chaque groupe. La fonction pédagogique de la journée englobe à la fois des aspects formels (apprentissage des normes d’une communication scientifique) et épistémologiques (mise en perspective du travail de recherche).

Journée d’étude :

« LA MUSIQUE ET LES SCIENCES SOCIALES : RECHERCHES EMERGENTES » Organisée par : Claire Clouet, Violeta Nigro Giunta et Nicolò Palazzetti

PROGRAMME

9h – Introduction
9h30
La musique en situation. Enjeux sur des pratiques et des traditions musicales
Modération : FRANÇOIS PICARD (PARIS-SORBONNE) CORNELIO ARTHUR DE OLIVEIRA MORAES (M2 – EHESS)
Le préjugé musical dans l’École de Musique de l’UFMG

GAJA MAFFEZZOLI (M2 – EHESS)
« Je crée donc je joue ». Une approche nouvelle à la pédagogie de création pour les jeunes à travers les technologies numériques

ANGELA STERZER (M2 – EHESS)
Manipur (Meitei) : chants populaires, interconnexions et réappropriations

11h – Pause café

11h30
Création musicale et processus de sémantisation Modération : OLIVIER JULIEN (PARIS-SORBONNE)
VINCENT GRANATA (M2 EHESS)

Le rôle de la performance dans la naissance d’une émotion musicale : le cas du Delta Blues

MATTEO NOCERA (M2 – EHESS)
Musique, politique et société. Une histoire de Naples : le cas de Daniele Sepe

CAMILLE DROUET (M2 – EHESS)
Étude des pratiques de présentation et de représentation de la composition musicale au travers de la relation image et son en live des années 2010 à nos jours

13h – Pause déjeuner
14h30
Sur les formes, modèles et liaisons des expériences esthétiques dans les arts audio-visuels
Modération : KARINE LE BAIL (CRAL – EHESS)

GIORGIANA HATARA (M2 – EHESS)
La construction du personnage dans La mort de Maria Malibran de Werner Schroeter

SAMUEL LAMONTAGNE (EHESS)
L’écoute dans les musiques interactives

LEO BAQUE (M2 – EHESS)
Musique et perception, chez Pierre Schaeffer et au-delà

ARTHUR PERINI (M2 – EHESS)
Virtuel. Réflexions organologiques sur les processus de détermination des mondes de la musique en régime numérique

16h30 – Pot de clôture

17h30
DENSITY
Installation du collectif ASCIDIACEA Salle des Artistes
96, Boulevard Raspail – 75006, Paris