Vent House!, Festival "La Grande Echelle" à la Maison des Métallos (Paris 11ème)

Le laboratoire des tempêtes ouvre pour la première fois ses portes au public. Pénétrez à l’intérieur de la Vent House! et découvrez-y les résultats de nos expérimentations sur les vents et le climat. Méfiez-vous cependant, l’étude que vous vous préparez à intégrer n’est pas sans encore aboutie, et les éléments dont on manipule ici les forces peuvent parfois échapper à notre contrôle. Veillez donc à scruter l’apparition de ces événements naturels indomptables, chaque petit signe de votre environnement peut être un indice de leur arrivée. Pour tout jeune scientifique, cette fouille des éléments s’avère être en premier lieu une découverte sensible et une formidable entreprise d’imagination. Pavillons et paupières bien ouvertes, tous les sens en éveil, prenez en main le contrôle de ces créatures naturelles que l’on nomme « tempêtes » !

En collaboration avec la scénographe et plasticienne Cléa Arnulf ainsi que l’Atelier de paysagisme Otto, Ascidiacea propose une nouvelle installation audiovisuelle interactive centrée sur un élément des plus métamorphiques : les forces et phénomènes naturels liés au vent(s). A travers Vent House!, nous proposons d’interpréter l’émergence perceptive et la structure sensible d’un élément naturel intangible, dont la présence dérive de ses manifestations physiques fragmentées : d’un souffle sur la peau, aux colonnes nuageuses qui dictent au ciel son volume, jusqu’aux courants torrentiels qui s’abattent sur les terres et les mers et y déversent l’énergie destructrice d’un environnement en plein déchirement.

Le vent est un élément dynamique qui possède différentes morphologies sensibles et expressives. Son étude artistique révèle l'intrication fondamentale qui en caractérise l'existence : celle qui opère la réunion d'un sujet sentant à son environnement sensible, le vent est alors cette interface aérophone épaisse, subtile et mouvante. Celle également qui nous démontre que le langage est une formidable machine imaginante, dont le vocabulaire ne donne qu'une partie du répertoire des idées, ne représentant elles-mêmes qu'un fragment du catalogue des formes possibles par lesquelles nos mondes s'expriment et prennent sens, dans un mélange de poésie et de drame. Le vent est alors un personnage qui habite nos foyers et nos territoires, que l'on nomme comme pour lui donner un air de famille, famille d'une autre espèce d'être vivant, animé tout du moins. C'est aussi à explorer le vocabulaire des idées ainsi que le répertoire des noms propres de cette créature non-humaine - écologique par principe, car elle embrasse et constitue l'espace comme un tout unique et indivisible - et pour le moins protéiforme que cette installation, présentée au Festival "La Grande Echelle" hébergé par la Maison des Métallos de Paris du 6 au 8 octobre, tentera de servir.

Petits et grands sont donc invités à participer à cette installation au croisement des arts interactifs et cinétiques, en participant à divers ateliers de création d'objets aéronautiques et en intégrant le programme de recherche participative du laboratoire Vent House!.

alt

Croquis préparatoire réalisé par Cléa Arnulf

Le Festival "La Grande Echelle" est une coproduction ADAMI - Tsen Production - Maison des Métallos.