Les journées de la science sont, chaque année, une merveilleuse occasion pour les grandes institutions scientifiques et patrimoniales françaises d'ouvrir leurs portes aux curieux de toutes générations. Cette rencontre est alors souvent une opportunité d'exposer des collections méconnues et de sortir de leurs souterrains des pièces peu habituées aux regards des visiteurs.

Cette année, le Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris (MNHN) organise pour ces journées une exposition originale sur le monde minéralogique et plus particulièrement sur ces objets aux frontières du monde scientifique et de nos sociétés marchandes et mystiques, les pierres précieuses. Pierres sensibles, l'exposition qui se tiendra du 10 au 11 octobre 2020, propose une plongée dans l'univers des Gemmes, Cristaux et autres roches glissant entre l'ornement et la merveille géologique.

Dans ce cadre, Ascidiacea proposera au public une expérience décalée autour de cet univers entouré d'un aura de mystère et de prestige, qui confine au luxe sous la main des joailliers mais se révèle aussi comme le parchemin d'un temps qui dépasse les histoires de l'humanité. Un dispositif audiovisuel original, créé pour l'occasion ou les sens de la vue, de l'ouïe et du toucher se combinent au travers d'une plongée fantasmée dans les veines rocheuses, pour les voir remonter jusqu'à nos sens sous mille visages nouveaux.

Ouvert à tou.te.s et gratuit sous réserve du nombre de personnes. Vous retrouverez également ce week-end là une foule d'autres activités ludiques et scientifiques, artistiques et toujours conviviales, dans les parcs et galeries du MNHN de Paris.