Collectif Ascidiacea

Paris http://ascidiacea.org 35 posts

Sonöns : le second volet de Causme présenté durant la Nuit Blanche 2018 au Musée Guimet

Les "antichambres" visuelles, première étape du parcours d'immersion

Après Audile, dont les atmosphères de l'été accueillirent l'arrivée durant le Dôme festival (à lire ici), c'est avec la nouvelle installation sculpturale Sonöns que le projet CAUSME se poursuit pour Ascidiacea.

A l'occasion de la Nuit Blanche, invité par le Musée National des Arts Asiatiques - Guimet, Ascidiacea présenta le résultat de ses recherches au sein des collections visuelles et audios du musée effectuées durant l'été et du développement de sa sculpture anamorphique, pièce maîtresse de l'installation nocturne.

Le mapping architectural du jardin japonais récemment réouvert ainsi que le parcours spatial et temporel dans un labyrinthe mouvant fait de sons

»

Les Sentiers de l'I-Voir, une exposition collective en arts visuels et digitaux au Supervue Festival 2018 à Liège.

Coproduite par la Supérette et le Collectif Ascidiacea à l'occasion de l'édition 2018 du Supervue Festival, l'exposition les Sentiers de l'I-Voir propose au public d'aller tant à la rencontre d'oeuvres originales que de leurs créatrices et créateurs, nombreux/se à s'être rendu présent.es pour l'occasion.

affiche_342682.thumb53700.1525440848

Réunion d’artistes belges et internationaux, le parcours artistique de l’I-Voir s’est donné comme ambition d’exposer une génération de jeunes créatrices et créateurs faisant des media numériques et audiovisuels leur terrain d’exploration poétique. De la vidéo à l’image de synthèse, du film à l’algorithme, chacun.e des participant.

»

Le Dôme Festival, multiplier les marges de l'art contemporain.

IMG_0119

En 2018, fort de ses trois dernières années d'expérience, le Dôme Festival proposa à son public une version largement remaniée de son rdv annuel dédié aux arts actuels et contemporains, en conservant toujours l'écrin double de présentation des travaux artistiques en la Demeure des Deux-Îles à Montbazon et au sein du splendide Domaine de Candé à Monts.

Cette année encore, pas moins d'une quinzaine d'artistes étaient à la fois présents et présentés durant les deux jours de festival - là où les précédentes éditions proposaient une programmation sur un peu moins d'une semaine - affichant une nouvelle fois, avec une

»

Atom Festival, les contes de la forêt & autres rêveries technoïdes

_MG_1813

1,2,3... Astro !

C'est la petite formule magique qu'un soir de grand remue ménage collectif les membres de l'Astrolab ont dû se murmurer à l'oreille avant de se lancer dans le grand rite initiatique du montage de festival. Pour la plus si jeune association parigo-toulousaine formée autour de l'amour de la teuf et de l'éclectisme technophilique, l'Atom Festival - premier événement au calibre professionnel grand public et étandard de l'identité composite et réactualisée du laboratoire astral - devait être un espace à la fois convivial et exigeant au travers de l'ensemble des dimensions qui forment l'écologie de la fête

»

The Skin Theory au Coucool

Coucool-Ascidiacea-5---Arthur-Sloth

Pour sa nouvelle participation - la 3ème - à Coucool, festival dédié à la réunion des arts et à la fusion des spectacles, nous nous sommes emparés d'une aire complète du site pour la transformer en zone d'activité interactive et intime nommée "Sous la peau"... un jardin designé pour l'installation The Skin Theory, portée sur un système d'écran à triple batants ouvert sur plus de 11m de large et 2m de haut.

Le public, toujours plus nombreux et curieux, ne s'y est pas trompé, une fois la pénombre installée et la nuit arrivant, l'espace Sous la Peau s'est

»