Ascidiacea s'est récemment lancé le défi d'associer ses différents mediums visuels privilégiés au travers d'un même ensemble scénographique permettant le jeu temps-réel entre mapping vidéo, LED et laser, le tout circulant dans l'espace et autour des anneaux de projection disposés sur scène.

Corae réunit ainsi nos différentes techniques de jeu et d'installation dans un ensemble original, hypnotique aussi bien que poétique. Par l'agencement de ses différents cercles visuels, Corae - la prunelle, la pupille en latin - constitue également une réflexion sur la mise-en-valeur de l'espace et des interprètes par la lumière et l'image. Elle s'agence à toutes les scènes, et à tous les contextes propices à son exposition.

Ambiances abstraites et éthérées, visuels bruts et oniriques se mélangent à la lumière tantôt sinueuse, tantôt stroboscopique de ce dispositif permet une grande variété d'ambiances et d'atmosphères festives.

Voyez plutôt..

Une rencontre inattendue, pour un résultat spectaculaire.

Fin octobre 2019, entre les murs et sous les auspices de l'incontournable Bikini Club de Toulouse, Ascidiacea, La Berlinoise et l'association Regarts contribuaient ensemble à la réalisation d'une nuit électronique au programme musical et scénographique inédit.

L'expertise musicale de le Berlinoise mêlée à la toute dernière création scénographique pour la scène électronique d'Ascidiacea mirent le club en orbite.

Une collaboration qui se renouvellera en 2020 avec au moins deux nouvelles dates, prochainement annoncées !

crédits photo : Christelle.D Photographe